Des souvenirs gravés à jamais que vous pourrez partager avec vos proches.

La prise de vue par drone cinématique ou FPV offre des points de vue saisissants et permet des mises en scène spectaculaires.

Survol de votre domicile, du domaine, arrivée des mariés, cocktail et vin d’honneur, lancer de bouquet, vidéos de groupes en situation… Envie de plans rapprochés et dynamiques suivant une action ? Grâce à mes différents drones équipés de caméra 4k stabilisées, je serai en mesure de vous offrir des plans à la hauteur de vos attentes.

  • Prises de vue aériennes (Photos et vidéos, peu importe votre projet)
  • Pilote homologué DGAC + Assurances
  • Drones de qualité 4k
  • Pilotage en FPV pour être au cœur de l’action

Inclus dans mon pack : 340€TTC

  • Pilote de drone agréé DGAC + 2 drones homologués
  • Les démarches administratives et autorisations
  • Prise de vue cinématique 4k + vol FPV !
  • Quelques photos…
  • 3 à 4 heures de présence maximum
  • Un minimum de 3 vols (de 20 minutes chacun)
  • Livraison (via WeTransfer) en 48h des rushs « bruts » vidéos/photos pour votre vidéaste ou pour vous. Pas de montage.

En option : 100€TTC

  • Réalisation d’un petit clip vidéo (2 minutes maximum) avec retouche colorimétrique sur la musique de votre choix.

Pourquoi faire appel à un pilote professionnel ?

  • Votre lieu de réception peut refuser le vol à votre photographe. De plus en plus de lieux de réception réclament au photographe un justificatif d’assurance pour faire survoler un drone sur leur domaine. Ce document ne peut s’obtenir qu’après avoir passé certaines formations et être titulaire d’une brevet de pilote d’ULM, déclaré auprès de la DGAC. Pensez à vous assurer de ce point avant de choisir un photographe de mariage.
  • Eviter des ennuis avec les autorités locales. Avant de faire décoller un drone, un exploitant professionnel doit prévenir la préfecture de son activité. Sans cette précaution, des gendarmes pourraient s’autoriser un contrôle très intrusif le jour de votre mariage.
  • Des photos où vous le souhaitez. Il existe de nombreuses zones de non vol pour les drones de loisirs utilisés par des particuliers (zones militaires, couloirs aériens, agglomérations, zones classées…). Un exploitant professionnel déclare chaque vol et obtient la plupart du temps un accord avec une altitude de vol maximale donnée. Ainsi, où que se trouve votre événement, je suis quasi certain de pouvoir effectuer un décollage et de vous remettre des plans qui auront étés réalisées dans le cadre de la loi.
  • Une assurance en cas de coup dur. Deux « scénarios catastrophe » peuvent se produire avec un drone. Un coupure inopinée de courant faisant tomber le drone en chute libre, des interférences radio faisant perdre totalement le contrôle. Un risque donc bien réel d’accident existe et une assurance est indispensable pour couvrir en cas d’incident les personnes et bâtiments au sol.